Cambodge

Immersion dans le Cambodge rural

Chi Phat

Trekking et éco-tourisme à Chi Phat

 Nous voilà partis pour Chi Phat, un village éco-tourisme fondé pour protéger de la déforestation et du braconnage, préserver la faune et la flore cambodgiennes. L’objectif de départ était de diversifier les sources de revenus du village.

2h30 de bus, 15min de moto et 2h de bateau plus tard nous arrivons à Chi Phat, dans la boue et sous la pluie.

 

Une expérience authentique

img_5280
En débarquant, on découvre l’installation électrique du village : des batteries de voiture rechargées dans la journée grâce à l’énergie de l’eau…

En arrivant à « l’office de tourisme », plusieurs activités s’offrent à nous. Nous choisirons un trek d’une journée. On nous emmène dans notre guesthouse quelques minutes plus tard. Nous voilà installés dans notre chambre, dans une maison sur pilotis avec toute la basse-cour à nos pieds : canards, canetons, coqs, poules, poussins, chiens… Les geckos étaient aussi de la partie.

Bref, première après-midi, il pleut à torrent, on reste tranquille.

Cette nuit-là, une poule sera égorgée sous nos pieds. Maison sur pilotis oblige.

 

Un trek jusque dans les chutes

img_5278

Le lendemain, nous voilà partis pour 30km de trekking pour aller voir des chutes ! Bon, c’était dur, il faisait une chaleur à crever (elle est loin la pluie torrentielle d’hier), c’est surtout beaucoup de chemins mais les chutes sont sublimes ! On croisera des buffles sur la route, un peu vénères, on faisait pas trop les malins… Les vaches sillonnaient le chemin aussi, en détente.

À notre grand regret, nous ne nous sommes pas aventurés dans la jungle avec le guide. Pour cela il faut visiblement privilégier un trekking de 1 jour et demi ou 2 jours et demi avec nuit(s) dans la jungle. Vous pourrez y observer une flore luxuriante et une faune diversifiée dont beaucoup de singes visiblement. La saison des pluies change un peu la donne, les animaux ont de l’eau partout donc il est plus difficile de les observer dans les endroits stratégiques et certains trekking sont modifiés à cause de l’eau.

 

img_7085

img_7086

img_7087

 

Un autre Cambodge

En fait, en revenant de Chi Phat, on s’est fait la réflexion que c’est carrément un autre Cambodge que l’on a découvert. Beaucoup moins avancé, plus en retrait, plus traditionnel encore, moins développé. Cela n’enlève en rien au charme de cette aventure qui fut enrichissante et intéressante.
On retiendra notamment la beauté et la préservation de ce lieu, les 2h de bateau sur la rivière pour y parvenir sont juste sublimes. Entourée par la jungle, les Cardamones au loin, la brume, le silence de la nature ponctuée de bruits d’oiseaux, d’insectes (et du moteur pétaradant du bateau !), la rivière offre un spectacle qui vous laisse cois pendant tout le voyage.

 

Se rendre à Chi Phat

Vous retrouverez touts les informations nécessaires pour votre séjour à Chi Phat sur leur site internet.

Personnellement, nous leur avons envoyé un e-mail pour prévenir de notre arrivée, jour d’arrivée, nombre de nuits, jour der  départ. Nous avons aussi indiqué le nombre que nous serions et le moyen de locomotion que nous voulions. Vous pouvez choisir d’y accéder en bateau, comptez alors 2h de navigation environ ou alors en scooter et là il faut compter beaucoup moins de temps.

En leur écrivant vous pouvez alors réserver votre chambre et décider de votre confort. Chambre chez l’habitant, sanitaire inclus ou autre.

Les activités sont aussi visibles sur le site et vous pouvez vous faire une idée de ce que vous ferez en arrivant. Cependant, les circuits peuvent être amener à être modifiés en fonction des saisons et de l’état des chemins. La saison des pluies les contraint à stopper quelques parcours durant cette période.

 

« Si nous nous trouvons tellement à l’aise dans la pleine nature, c’est qu’elle n’a pas d’opinion sur nous » Friedrich Nietzsche

img_5277