Cambodge, Les Temples d'Angkor

Cité géante et trésors ressuscités

Siem Reap et les temples d’Angkor – 4 jours

Nous sommes partis au Cambodge pour presque 3 semaines, notre objectif était d’appréhender le pays dans toute sa diversité, s’y fondre et apprendre le plus de choses possibles. Nico et moi sommes deux grands curieux. Nous débuterons notre aventure au Cambodge par la visite des temples d’Angkor à Siem Reap dans le nord du pays.

Après avoir passé quelques jours à Bangkok, nous prenons un vol Bangkok-Siem Reap. À peine 1h de vol et nous voilà au cœur de notre voyage : le Cambodge, sauvage et fascinant.

Les Temples d’Angkor

 

Nous partons sur un pass 3 jours pour visiter les temples d’Angkor. Comptez $20 pour 1 jour, $40 pour 3 jours et $60 pour une semaine. En achetant votre billet en fin de journée, vous pourrez profiter du coucher de soleil de la journée en cours sans prendre sur les 3 jours de visite. Un avant-goût merveilleux et sublime pour les prochains jours de visite.

 

C’est donc, ultra-souriants (en témoignent nos photos sur nos pass) que nous nous dirigeons vers Angkor Vat, le plus grand et célèbre des temples du site pour admirer le coucher de soleil. Et là, émotions en ébullition, je pleure en arrivant près de l’enceinte du temple et mes larmes s’accentuent lorsque que l’on passe la première porte. C’est juste dingue, cet édifice est sublime, fascinant, surprenant, immense, emprunt à la dévotion et à la suprématie.

Le lendemain matin, levés 4h40, à 5h on est dans le tuk-tuk avec Trah, notre « chauffeur perso » pour le séjour. Direction Angkor Vat mais pour le lever de soleil cette fois-ci. Et là encore, bien que beaucoup de touristes, l’émotion est palpable.

Nous admirons le lever de soleil au-dessus de ce magnifique temple avant de rejoindre vers 7h notre guide khmer pour la journée. Soleil de plomb, 30°C à 7h, nous voilà partis pour un saut dans le temps de plusieurs siècles. La première journée, accompagnés d’un guide local, nous découvrirons les temples du « petit circuit ». Le lendemain, nous ferons, sans guide, l’exploration du « grand circuit ».

Vous pouvez visiter les temples en tuk-tuk avec votre chauffeur qui vous accompagnera sur tout le circuit. Nous avons payé $13 pour le petit circuit et $18 pour le grand circuit avec un supplément de $10 pour aller visiter le Temple de Banteay Srei dans la jungle. Les prix ne sont pas fixes évidemment, n’hésitez pas à négocier de votre côté.

 

Angkor Vat

DSC_0073

Angkor Wat

 

Angkor Vat est le plus célèbre temple du Cambodge, il apparaît même sur le drapeau du pays. Inscrit depuis 1992 au patrimoine mondial de l’Unesco, il s’agit du plus grand temple religieux du monde. Rien que ça. Il paraît qu’il a fallu 300 000 ouvriers et pas moins de 6 000 éléphants pour le construire. Abandonné aux alentours du 16ème siècle, c’est le géographe français Henri Mouhot qui fut le premier à le découvrir en 1860. Édifié selon le principe des temples-montagnes, il est la représentation symbolique du Mont Meru, lieu du séjour des dieux. Les temples avaient pour vocation, dans la civilisation pré-angkorienne à être des temples funéraires à la mort du roi en place. Les hauts murs représentent les montagnes, les douves représentent l’océan et le sommet du temple la résidence des dieux.

Les galeries d’Angkor Vat sont sublimes et sculptées très précisément. Vous pourrez y admirer différentes scènes de l’histoire pré-angkorienne entre autres. Ce temple, au départ hindou est dédié à Vishnou, divinité protectrice hindouiste. On y retrouve donc de nombreuses scènes de la civilisation et la religion hindoue. Entre Vishnou, Shiva, les asparas, il y a du monde à admirer dans ce temple.

Vous entrez dans une visite de temples religieux. Pensez à porter une tenue respectueuse des lieux. Pas de jupe courte ou de haut au-dessus du nombril s’il-vous-plait !

 

Angkor Thom

La cité fortifiée d’Angkor Thom rassemble plusieurs temples sur environ 10km2. Prévoyez environ une demi-journée pour explorer l’ensemble de ces édifices. Cette « Grande Cité » porte le monumental à un niveau encore jamais atteint. Les principaux monuments de la cité sont : le Bayon, le Baphuon, l’Enceinte Royale, le Phimeanakas et la terrasse des Éléphants.

Bayon Temple

Bayon est unique en son genre. Érigé par le légendaire roi Jayavarman VII, sa structure de 54 tours sont ornées de 216 visages monumentaux de Bouddha souriant. Fascinant, il donne franchement le sourire.

Ce temple fourmille de détails sur les bas-reliefs, attardez-vous pour y découvrir les scènes de vie quotidienne notamment.

DSC_0101

Baphuon Temple – Terrasse des Éléphants – Palais Royal – Phimeanakas – Porte de la Victory – Ta Keo – Sra Sang

Entre soleil de plombs et ombres de la jungle, on visite des temples hindouistes puis bouddhistes. Les influences sont ainsi. D’influences indiennes aux 2ème et 3ème siècles, le bouddhisme est venu s’installer dans les temples peu de temps après. On retrouve alors des iconographies différentes et des influences multiples. Fascinant je vous ai dit.

IMG_4919

San Srang

Ta Prohm

On continue notre chemin jusqu’à découvrir un temple où la jungle a repris ses droits : le fameux temple de Tomb Raider. Angelina Jolie a laissé un beau bordel derrière elle (je rigole ça va !) mais heureusement grâce à son inscription en 1992 au patrimoine de l’Unesco et les multiples restauration, les différents temples du site viennent à être restaurés les uns après les autres.

Ta Prohm

Banteay Srei 

C’est vers 8h que l’on part pour le temple de Banteay Srei à 37km à l’est de Siem Reap. Décor asiatique à couper le souffle entre rizières et jungle, s’enfoncer dans la nature est un réel plaisir. Ce temple signifie la Citadelle des femmes. Datant de 967, il a longtemps été pensé datant de plus tard à cause de la qualité de ses sculptures et ornements. Mais des détails et éléments ont pu constaté qu’il datait de 967 et qu’il avait été réalisé uniquement par des femmes. D’où la qualité et la beauté du lieu ! CQFD ! Je suis tombée sous le charme de ce joyau d’Angkor, certainement mon côté féministe 🙂 !

IMG_4962

Bantray Srey

Prah Khan – Preah Neak Pean – Ta Som – East Mebon – Pre Rup

On reprend la route pour découvrir les temples plus lointains d’Angkor : Preah Khan, Preah Neak Poan, Ta Som, East Mebon, Pre Rup. Hindouistes ou bouddhistes, il y règne dans chacun d’entre eux une sérénité palpable. Parfois préservés de la nature, parfois entremêlés à cette dernière, chacun d’entre eux détient une particularité notoire : île, statue d’éléphant, résidence royale, crématorium royal…

Grand Circuit

Le Musée National du Cambodge à Phnom Penh

IMG_5055

Nous avons choisi de visiter le musée national de Phnom Penh plutôt que celui de Siem Reap pour des raisons économiques (un prix divisé par trois) et parce que les avis donnaient ce premier gagnant. Des collections plus grandes et un musée agréable à visiter.

Le National Museum est dédié aux statuaires pré-angkoriennes et angkoriennes dans sa majorité. Cette visite nous a permis d’achever le chapitre Temples d’Angkor de la plus belle des manières. Les statues des temples étaient nombreuses et avaient une symbolique très forte. Très croyants, les différents rois ont vénéré successivement des dieux hindouistes et bouddhistes. La collection du National Museum est immense et représente dans toute sa justesse les différentes périodes angkoriennes. Les statues de cette époque sont d’une finesse et d’un ornement inégalables. Ce sont, à en croire les experts, les plus fines, abouties et originales. Cette visite fut un réel apprentissage et nous a permis de mieux comprendre les temples d’Angkor.

 IMG_5045

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur Angkor et sur la découverte des temples, regardez ce reportage « Angkor redécouvert » très bien fait.

Avant de partir au Cambodge ou en revenant, on vous conseille la visite du Musée Guimet qui est un bijou des arts asiatiques. La section dédiée au Cambodge est très belle et assez importante. Un saut au Cambodge en plein Paris ça ne se manque pas !

http://www.guimet.fr/fr/

Musée national des arts asiatiques – Guimet
6 Place d’Iéna, 75116 Paris