Cambodge

Le Charme du Sud du Cambodge

Kep et Kampot

Cap sur Kep et Kampot

Nous avons quitté Phnom Penh en ayant la sensation d’avoir appris quelque chose que l’on n’aurait jamais pu apprendre dans les livres d’histoire. Nous mettons le cap sur Kep et Kampot pour découvrir le charme du Sud du Cambodge. Cap sur Kep d’abord pour une retraite en bord de mer héritée de l’âge d’or du pays puis nous irons jusqu’à Kampot célèbre à travers le monde pour son poivre. Kep et Kampot seront une très belle étape de notre voyage que nous conseillons à quiconque foulera la terre du Cambodge de faire.

 

Kep

On partira en bus, direction le paradis. Le PA-RA-DIS. Si on ne peut pas acheter le bonheur, on peut aller à Kep pour quelques jours et ça y ressemble franchement.

Notre pension donne sur Kep Beach, plage aux allures paradisiaques et une Mer de Chine calme et cristalline. Le bonheur je vous disais.

Kep est notamment connue pour ses crabes bleus. Nous partons alors découvrir la petite ville, son marché au crabe et observer le coucher de soleil. Bon, on vous le dit tout de suite, ça a dépassé toutes nos espérances. C’est juste sublime, paisible, calme.
Il y a très peu de touristes (en tout cas, pendant la période basse à laquelle nous étions), pour la plupart français d’ailleurs, mais genre vraiment très peu. Les Cambodgiens de Kep sont encore plus calmes et souriants qu’ailleurs. Une vraie parenthèse enchantée.
Nous finirons par goûter les crabes de Kep avec une vue sur le coucher de soleil à couper le souffle de beauté.

img_5117

dsc_0267

dsc_0272

dsc_0274

Kep a cette faculté de vous embarquer dans un moment idyllique. Tout se fait au ralenti, en totale contemplation. Ce moment passé à Kep restera à jamais gravé dans notre mémoire. Je pense même qu’elle fait partie de notre TOP 3 des endroits où l’on rêve d’être à jamais. Le temps y est suspendu, les décors sublimes et les locaux adorables.

 

Koh Tonsay ou île du Lapin

Le jour suivant, nous mettons le cap sur l’île Tonsay au large de Kep. 30 min de pirogue motorisée plus tard, nous voilà foulant le sol d’un petit coin de paradis !

Une fois débarqués, nous sommes en route pour découvrir ce petit bout de terre. Après 30 min de marche, nous tombons sur une plage déserte où nous élirons domicile pour une partie de la matinée. Seuls dans l’eau, à part quelques pêcheurs à l’horizon, nous mesurons la chance que nous avons d’être ici.

dsc_0287

Nous filons vers une autre plage pour rester dans une journée de contemplation et de baignades. Le bonheur de la farniente sur une île quasi-déserte. Quelques crabes plus tard, l’orage stoppe notre envie d’exploration.

Nous regagnons le continent des images de paradis plein la tête, la saveur du bonheur dans nos esprits.

img_5120

Kampot

Que serait le Cambodge sans la visite de Kampot et ses fameuses plantations de poivre et ses salins. Pas grand-chose c’est certain.

Perchés sur notre tuk-tuk, nous prenons la direction de Kampot et laissons Kep, le petit coin de paradis derrière nous. Nous aurions pu le faire en bus, mais la saveur d’une heure de tuk-tuk tape-cul ça n’a pas son pareil par ici !

Après 45 min de trajet, nous voilà arrivé dans notre auberge, véritable petit village de cabanes en bambou, donnant sur la rivière et la ville de Kampot. Kampot est principalement connue pour ses plantations de poivre qui donnent un produit d’une excellence rare.

dsc_0306

dsc_0308

img_6920

Bon une fois qu’on a eu fini de s’extasier, nous sommes partis visiter la campagne environnante.

On s’enfonce dans la campagne, rizières et arbres tropicaux à perte de vue, montagnes encerclant le tout. Les champs de sel sont vides à cette saison mais nous devinons les étendues. Notre premier arrêt se fera près d’une montagne pour la visite d’une grotte ! Stalactites en forme d’éléphant, d’aigles, rochers en forme de tortue, cette grotte abrite un des plus vieux temples du pays datant du Funan, époque pré-angkorienne. Et c’est là que tout bascule ! Nous voilà partis, en sandales (vachement prévoyants) pour 30 min de spéléologie pour aller admirer les chauves-souris de la grotte. Plus qu’incongrue cette descente dans le coeur de la montagne était particulièrement cool ! Nous en ressortirons dégueulasses mais heureux !
Nous reprenons la route pour découvrir les plantations de poivre. Au détour de la route, les paysages sont magnifiques, un grand lac s’impose à nous et les rizières nous entourent.

img_6921

img_5163

 

Nous visiterons une ferme bio de plantation de poivre. Purin et insecticide naturel au programme. Une floraison respectée, une récolte raisonnée, et pour la première fois on observe des arbres à poivre ! Un point de vue sur le lac achève la visite.
Cette ancienne ville coloniale respire la tranquillité, donc on la suit gentiment et on se laisse porter à faire pas grand chose le reste du temps.

 

 

 

 

 

Détente pour monsieur et massage pour mademoiselle.

 

Où se faire masser à Kampot ?

Pour les femmes qui passeraient par là et qui aimerait un moment de détente je vous invite à tenter l’expérience au Banteay Srey Women’s Spa.

Uniquement réservé aux femmes, ce spa est vraiment génial. En pleine nature, au bord du fleuve, on vous masse avec des onctions à base de plantes, graines et huiles. C’est divin, nourrissant, ça sent bon et ça fait du bien. Les femmes qui massent sont adorables et ce spa vise à insérer les femmes cambodgiennes en difficulté. Alors si on peut filer un coup de main tout en prenant du bon temps, profitons-en.

 

Où dormir à Kampot ?

On a adoré l’établissement où l’on a séjourné : l’éco-village Samon Village. Pour ceux qui auront le bonheur de faire un séjour à Kampot, on vous conseille d’y passer une nuit ou plusieurs. L’auberge est située en retrait de la ville, au bord du fleuve. La salle commune est spacieuse, vue sur le fleuve, on peut se prélasser dans les hamacs et autres sièges en tout genre. Vous y mangerez très bien, mention spéciale au beef red curry (miam miam rien que d’y penser). Les cocktails de fruits sont divins. Les bungalows sont comme des petites cabanes sur pilotis, en bois, moustiquaires inclus. Dispo pour deux ou 4 personnes, c’est vraiment parfait. C’est parfait et ça rappelle les cabanes dans les arbres de notre enfance.

Donc bref, allez séjourner au Samon Village à Kampot, vous ne le regretterez pas !

 

Chiller c’est aussi ça les vacances.

eden-eco-village